Huiles essentielles et thérapie olfactive


Les savoir-faire liés au Parfum en Pays de Grasse

Jeudi dernier, la « Société Française des Parfumeurs » (SFP), organisait une conférence dans les locaux de la SACEM (Neuilly-sur-Seine) à destination des membres de son association, sur le thème : « Les savoir-faire liés au Parfum en Pays de Grasse : la culture de la plante à parfum, la connaissance des matières premières naturelles et leur transformation, l’art de composer le Parfum ; inscrits au patrimoine immatériel de l’UNESCO ».

Cette conférence a été donnée par Monsieur LELEUX, sénateur des Alpes Maritimes et Président de l’Association du « Patrimoine Vivant du Pays de Grasse » et Madame BEDAR, Directrice du projet de candidature ; en présence de Monsieur MASSE, Président de PRODAROM et Directeur du « Grasse Institute of Perfumery » de Grasse (GIP).

Trois étudiants de l’École Supérieure du Parfum de Paris, Pierre DUBUS, Elodie FATTER (de la #PromotionNeroli2023) et Margaux LE PAIH GUERIN (#PromotionGardenia2021), ont été sélectionnés pour y lire quelques lettres choisies, écrites par les plus grands professionnels Grassois de l’Industrie du parfum pour soutenir et appuyer, il y a quelques années, l’inscription de la ville de Grasse au « patrimoine culturel et immatériel de l’humanité des savoir-faire liés au parfum en pays de Grasse », auprès de l’UNESCO.

  • Pierre a lu les lettres de Messieurs Joseph MUL et Jean FEDERZONI, tous deux producteurs de plantes à parfum du #PaysDeGrasse.
  • Margaux, la lettre de Monsieur André GARNERONE, producteur pour la marque Guerlain et celle de Monsieur Jean-François LATTY, immense parfumeur Grassois disparu en janvier dernier…
  • Élodie a, quant à elle, lu la lettre du célèbre parfumeur et Osmothécaire Yves TANGUY.

Un moment chargé d’émotion et un grand hommage rendu à l’UNESCO, qui, le 28 Novembre 2018, classait enfin la ville de Grasse au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de ses savoir-faire liés au parfum…

 

« (…) L’inscription au Patrimoine culturel et immatériel de l’humanité des savoir-faire liés au parfum est une nécessité pour éviter de perdre toutes ces connaissances acquises depuis la culture de la plante à parfum, en passant par les différentes méthodes d’extraction et enfin dans l’art du « mélange », qui font rêver tant de femmes et d’hommes sur terre… » Jean-François LATTY.

« (…) Notre patrimoine doit être et sera conservé, car irremplaçable, pour donner à nos plus grands parfums un prestige incomparable, grâce à ces merveilles que sont les fleurs, produits naturels indispensables à nos plus beaux parfums. » Yves TANGUY.